À la une !

La reprise de Nice-Matin encore repoussée

2 avril 2014
La reprise de Nice-Matin encore repoussée
Zap'Actu
0

La reprise du groupe Nice-Matin n’est toujours pas actée. Fixée une première fois au 24 février, puis reportée au 27 mars, la manœuvre a encore été retardée. Cette fois ci, les deux repreneurs annoncés n’ont pas fixé de date précise. Le niçois Jean Icart, entrepreneur et politicien, associé au fonds d’investissement suisse GXP Capital, devrait conclure le rachat sous une quinzaine de jours.

Dernière chance avant redressement judiciaire ?

La première échéance avait été repoussée suite à « un problème technique » lié au fastidieux protocole bancaire pour transférer les fonds depuis la Suisse. La seconde, aurait été une nouvelle fois décalée par les repreneurs, faute de ne disposer des fonds dans l’immédiat.

Sans plus de précisions, les salariés du groupe Nice-Matin sont dans l’attente. L’historique groupe de presse quotidienne a du soucis à se faire. Si les fonds promis n’arrivent pas rapidement dans les caisses du groupe, celui-ci pourrait vite basculer en procédure de redressement judiciaire. Nice-Matin, qui emploie 1 250 salariés, a terminé l’année 2013 avec une perte d’exploitation de 6 millions d’euros.

Interrogation supplémentaire soulevée par l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique dans un article intitulé « Nice-Matin sera-t-il vraiment vendu à GXP Capital » : « le droit français de la presse interdit en principe à un investisseur non communautaire d’acquérir plus de 20 % d’un journal hexagonal ». Verdict dans deux semaines…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *