À la une !

Niçois enlevé en Algérie : Les recherches sont lancées

23 septembre 2014
Niçois enlevé en Algérie : Les recherches sont lancées
Zap'Actu
0

Hervé Gourdel, guide de haute-montagne niçois âgé de 55 ans, a été kidnappé lors d’une randonnée dimanche soir en Algérie alors qu’il était en vacances avec des amis. Le rapt s’est produit dans la région montagneuse de Kabylie, à une centaine de kilomètres à l’est d’Alger. « Jund al-Khilafa », un groupe lié aux jihadistes de l’Etat islamique a revendiqué hier l’enlèvement du niçois. Dans une vidéo, le groupe menace d’exécuter Hervé Gourdel. « Je laisse à Hollande, le président de l’Etat français criminel, le soin d’arrêter les attaques contre l’Etat islamique dans les 24 heures qui suivent la publication de ce communiqué ou son ressortissant Hervé Gourdel sera égorgé » déclare l’un des ravisseurs présent à l’image. « Jund al-Khilafa » avait revendiqué l’appartenance de Mohamed Merah dans son groupe.

Des recherches ont été lancées :

Ce matin, Manuel Valls a indiqué sur Europe 1 que la France ne cèderait pas aux pressions et demandes des jihadistes : « Si on cède, si on recule d’un pouce, on donne cette victoire » au terrorisme, indique-t-il. « Nous avons affaire à un groupe terroriste d’un cruauté extrême. Ils veulent inspirer la terreur et faire pression sur la politique de la France. L’attitude de la France est constante. Nous essayons de faire le maximum pour libérer des otages, mais un groupe terroriste ne peut pas infléchir la position de la France » déclarait lundi soir Laurent Fabius.

Depuis plusieurs heures, des opérations de recherches ont été lancées dans le massif du Djudjura. Mais celles-ci s’annoncent complexes, notamment à cause de l’immensité de la zone de recherche.

Nombreux soutiens :

Une chaine de solidarité s’est créée en quelques heures sur les réseaux sociaux. Près de 4 500 personnes ont adhéré à la page « soutien à Hervé Gourdel, guide de haute-montagne niçois enlevé en Algérie par des jihadistes de l’État Islamique, et à sa famille » en ligne sur Facebook depuis hier soir. Les habitants de la petite commune de Saint-Martin-Vésubie où Hervé avait créé un bureau de guides de montagne d’été, appellent à un rassemblement à 18 heures pour demander sa libération. « La population est abasourdie. On est très inquiets pour la vie de notre ami » commentait Henri Giuge, maire de Saint-Martin-Vésubie.


Actualisation 23/09/2014 : 

Tous les habitants de la commune de Saint-Martin-Vésubie se sont rassemblés pour une marche silencieuse en soutien à Hervé Gourdel. Un rassemblement auquel des élus locaux se sont joints, notamment Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes.

Actualisation 24/09/2014 : 

Le sort d’Hervé Gourdel n’est toujours pas connu et reste encore incertain. Alors que le délais de 24 heures laissé à la France pour stopper ses frappes aériennes en Irak est dépassé, les ravisseurs ne se sont pour le moment pas manifestés. Hier soir, François Hollande déclarait : « Nous ne céderons à aucun chantage, à aucune pression, à aucun ultimatum ».

L’armée algérienne continue toujours ses recherches pour retrouver Hervé Gourdel.

Actualisation 24/09/2014 :

Jund al-Khilafa, le groupe auteur du rapt d’Hervé Gourdel a annoncé mercredi après-midi qu’il avait décapité l’otage français, enlevé dimanche, pour punir la France de son action d’interventions en Irak aux côtés des Américains. « Hervé Gourdel est mort parce qu’il était Français, parce que son pays, la France, combat le terrorisme » et qu’il était « le représentant d’un peuple, le nôtre, qui est épris de liberté et qui défend la dignité humaine contre la barbarie » a déclaré François Hollande quelques minutes après la confirmation de la terrible nouvelle.

Actualisation 25/09/2014 :

Les réactions politiques sont multiples.

Eric Ciotti, via son compte twitter, souhaite que les auteurs de cette abomination soient poursuivis : « Les auteurs de cet ignoble meurtre doivent être traqués, le temps qu’il faudra, pour que justice soit faite ».

Hier soir Christian Estrosi, député-maire de Nice invité sur i-Télé, déplore qu’à « force de ne pas regarder ce qu’il se passe dans les caves, les appartements clandestins… ceux qui incarnent cette barbarie aveugle gagnent du terrain sur notre territoire » avant d’ajouter que «Cette guerre, c’est aussi chez nous. (…) Il faut que tous les moyens soient mobilisés, sinon je crains le pire dans les années à venir pour mon pays.»

Très ému, Christian Estrosi s’est joint au désir d’Eric Ciotti, de retrouver les instigateurs de ce meurtre tragique.

Actualisation 26/09/2014 :

Deux jours après l’assassinat d’Hervé Gourdel par le groupe Jund al-Khilafa auteur de son rapt, les investigations de la gendarmerie algérienne et des services de renseignement continuent. Les cinq personnes qui étaient avec la victime ont été identifiées. Quatre d’entre elles sont toujours en détention. Aucune charge n’est retenue contre eux, mais les gendarmes leur reprochent de ne pas avoir signalé la présence du français comme cela doit être le cas pour tout étranger. La traque contre les auteurs de cet atroce crime se poursuit.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *