À la une !

Nice-Matin : Six offres de reprise sur la table

29 juillet 2014
Nice-Matin : Six offres de reprise sur la table
Zap'Actu
0

Depuis le 26 mai, le groupe Nice-Matin est placé en redressement judiciaire. Six offres auraient été choisies par les administrateurs judiciaires en charge du dossier, dont quatre ont été présentés aux salariés la semaine passée.

Elles seraient portées par Ghosn Capital, de Georges Ghosn (ancien propriétaire de la Tribune ou encore France Soir), Presse médias participations de Bruno Ledoux (actionnaire de Libération) et de Clepsydre, du groupe Azur Santé Retraite.

Le groupe de presse Rossel qui détient entre autres Le Soir (Bruxelles), La Voix du Nord (Lille) ou encore L’Union, serait également à nouveau dans la course. Rossel, qui avait déjà manifesté son intérêt pour le groupe, serait associé à deux partenaires. Gemm, société du groupe immobilier Marzocco et Fimas, du groupe Iskandar Safa. Deux anciens de TF1, Etienne Mougeotte et Charles Villeneuve, seraient partenaires du groupe Rossel sur ce dossier.

Enfin, deux autres offres ont été formulées. L’une par la Société normande d’information et de communication, l’autre, des salariés de Nice-Matin, souhaitant une reprise sous forme de société coopérative.

Alors que le plan social établi en début d’année prévoyait 128 départs, Le Figaro annonce 300 à 400 suppressions de postes sur 1 130 employés. La décision ne devrait pas intervenir avant la fin de l’été.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *