À la une !

Ligue des Champions : Monaco, dix ans après

16 septembre 2014
Ligue des Champions : Monaco, dix ans après
Zap'Actu
0

Après dix années d’absence dans la compétition, l’AS Monaco FC s’apprête à goûter à nouveau à la Ligue des Champions. On se souvient tous de cette fabuleuse épopée du club Princier lors de l’exercice 2003-2004 ou l’armée rouge et blanche, coachée à l’époque par Didier Deschamps, arrivait en finale face au FC Porto (0-3). Sans briller autant, l’ASM FC faisait tout de même bonne figure l’année suivante en C1.

S’en est suivi une longue et douloureuse croisade pour revenir sur le devant de la scène. Mission accomplie, puisque l’AS Monaco FC fait son entrée en lice ce soir dans la plus grande compétition européenne.

Le Bayer Leverkusen pour commencer :

Pour son retour, Monaco a bénéficié à première vue d’un tirage au sort plutôt clément, avec un groupe ouvert, composé du SL Benfica, du Zénith Saint-Pétersbourg et du Bayer 04 Leverkusen. C’est face aux allemands que les hommes de Leonardo Jardim vont devoir se frotter ce soir dès 20h45 sur leur pelouse.

Mais après un mercato quelque peu déroutant, avec les départs cumulés de Radamel Falcao et de James Rodriguez, et un départ manqué en Ligue 1 (trois défaites en cinq journées), cette première journée de C1 risque d’être compliquée.

D’autant plus que si l’ASM FC pointe à la 19ème place du classement en championnat, son homologue du soir réussit un très beau début de saison en Bundesliga. Après trois rencontres les allemands sont premiers de leur championnat, avec au passage la meilleure attaque.

Miser sur l’insouciance :

Si l’effectif monégasque a pris un peu de plomb dans l’aile, plusieurs joueurs connaissent bien la compétition européenne. Ricardo Carvalho, Jérémy Toulalan, Joao Moutinho ou encore Dimitar Berbatov vont sans doute apporter leur expérience au jeune groupe monégasque. « L’insouciance sera l’un de nos atouts, assure le milieu de terrain. C’est forcément une bonne expérience pour les jeunes. J’ai connu cela avec le FC Nantes à l’époque. L’objectif est d’aller le plus loin possible, cela peut nous redonner confiance. » confie Jérémy Toulalan. « Berbatov est un joueur important pour l’équipe, comme Toulalan ou Carvalho, avec beaucoup d’expérience, et ces joueurs sont là pour aider l’équipe et transmettre aux jeunes, a déclaré le technicien. Avoir une équipe jeune n’est pas un problème. Il faut trouver un équilibre entre la jeunesse et les cadres. » ajoute le milieu rouge et blanc.

Et si Monaco a du mal en championnat, cette compétition pourrait-être le bol d’air tant attendu en Principauté. Les joueurs à la Diagonale auront à coeur de tout donner devant leur public, dans un stade Louis II qui s’annonce comble.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *